Auteur

Mes activités littéraires…

 

« Selon moi les auteurs ont pour fonction de raccorder les gens comme s’ils étaient des instruments de musique ! »

 

Premier livre

 

« De psychologue à psychotique, l'homme derrière les étiquettes » Les Éditions Québec-Livres, Société Québecor Média. (2014), 184 p.

 

J’ai commencé à écrire après avoir vécu une cinquième dépression majeure qui m’a court-circuitée au point de ne plus être en mesure d’exercer ma profession de psychologue. J’ai longuement hésité avant de me lancer dans ma première aventure littéraire, car j’allais assurément produire un témoignage choc impliquant de renoncer à la pratique de la psychothérapie analytique.

En prenant ma décision, je devais tenir compte que j’allais perdre ma neutralité bienveillante, ainsi que la distance nécessaire pour encadrer le déploiement d’une dynamique du transfert et du contre-transfert… De toute façon, je ne pouvais plus exercer cette forme de psychothérapie à cause de la nature, de la fréquence et de l’intensité de la multitude de voix que j’entends quotidiennement qui peuvent osciller de sept à quatre cents soixante-dix-sept interventions durant la même journée. Imaginez un moment qu’une voix me dit que mon patient est en train de me mentir ! Vous comprenez que mon discernement se trouve altéré par la manifestation des voix que j’entends, ne serait-ce que pour les multiples suggestions qu’elles peuvent me suggérer. C’est comme si on demandait à un musicien de jouer dans un orchestre symphonique avec un piano désaccordé…

Je me suis alors senti en devoir de partager mon témoignage en espérant toucher un maximum d’entendeurs de voix qui pourraient éprouver comme moi le sentiment d’être le seul au monde à qui ça bien pu se produire. Mais j’hésitais… Non pas par manque de conviction concernant ma décision de procéder au partage de mon vécu, mais comme dit Daniel Boucher dans sa chanson « Aidez-moi… », j’ai connu une longue transition « d’attendre avant d’écrire, de peur de barbouiller ! ».

Je me suis alors mis à écrire, sans trop savoir quelle forme le tout allait prendre. Notez au passage que ce titre a été retranché d’environ vingt-cinq pages qui contiennent principalement des enjeux familiaux ; du matériel ayant été occulté du manuscrit original par respect pour mes proches.

 Il s’agit du témoignage d'un entendeur de voix, qui partage son histoire atypique en tenant compte de certains enjeux de l’enfance jusqu'à sa cinquième dépression majeure survenue à l'automne 2011, alors qu’il en est à l’âge de quarante-cinq ans. Bref, dans ce livre, je me livre, corps et âme, en invitant le lecteur à voyager à l’intérieure de ma tête et de mon être, afin de vous transmettre le plus fidèlement possible les désorganisations psychiques que j'ai vécues. J’ai le souhait que vous sortiez de cette excursion en ayant les acquis profitables d'un exemple de la quête de sens d'un entendeur de voix qui tente tant bien que mal de s’adapter à ce phénomène pourtant humain de l'audition de voix.

Attention avant de tirer des conclusions hâtives! Je suis un entendeur de voix, je ne suis pas les entendeurs de voix. Chaque entendeur de voix est unique et possède sa propre façon de vivre, de percevoir et d'interpréter la réalité de l'audition de voix. Mon objectif est de partager mon histoire unique, mais vraie, avec toute personne ayant l'intérêt de connaître ce qui se passe dans la tête d'une personne aux prises avec une santé mentale qui a déjà été plus fragile qu’à présent, ayant vécu antérieurement cinq déséquilibres m’ayant précipité coup sur coup en psychose. C’est un véritable voyage dans l'univers d'un entendeur de voix auquel je vous convie.

Cet ouvrage soulève plusieurs réflexions, dont la différence entre la réalité physique et la réalité psychique, puis celle des croyances, des perceptions et des interprétations ou tentatives d’explications de la manifestation des voix ou tout autre phénomène perceptif inhabituel (vue, odorat, goûter, toucher et la somesthésie). Quelle place occupe ou devrait occuper « l’entendeur de voix » ou le dit « psychotique » ou autres « étiquettes et diagnostics ». Je vous invite aussi à vous positionner selon différents angles sociétaux, partant de ma réalité, parfois de mon silence, mon isolement, mes stigmates, mes pertes, mes deuils, mes étiquettes, tout en ayant mes perceptions, mes convictions (valeurs et croyances), mes doutes. Puis je termine avec certaines hypothèses, tout en soulignant la place des traitements psychiatriques et psychothérapeutiques.

 

Deuxième livre

 

« Transfert & contre-transfert, la relation patient/thérapeute » Les Éditions Jouvence. Collection Psycho Concept (2016), 128 p.

 

Mon deuxième projet littéraire est tiré d'un des thèmes que j'aborde dans « L'espace thérapeutique, une rencontre au cœur de soi-même », un manuscrit d’environ deux cents pages qui s’est transformé en quatre essais qui seront publiés aux Éditions Jouvence. Le premier livre de cette série, intitulé « Transfert & contre-transfert », a initié la collection Psycho Concept chez Jouvence, en Mai 2016.

Voici la trame de fond de ce premier essai : 

Le développement naturel de tout adulte comporte des souffrances liées à des blessures affectives plus ou moins enfouies au fond de lui-même (rejet, pertes, abus, abandon, mépris, mensonges, trahison, manipulation, intimidation, etc.). Ces situations mènent parfois à l’éclosion de patrons comportementaux qui surgissent dans les relations affectives significatives actuelles. Cette répétition de patterns génère des conflits interpersonnels en réactivant, souvent à notre insu, la douleur de certaines blessures du passé que nous croyons pourtant guéries et cicatrisées.

Les scénarios de ces blessures de notre histoire, sont mis en scènes dans le théâtre d’une individualité unique s’inscrivant selon un aménagement de la personnalité particulier, mais aussi selon des mécanismes de défense plus ou moins déployés, selon aussi des systèmes de valeurs et de croyances, des attitudes, un vécu, des comportements, etc. La reproduction, ou plutôt le transfert d’une souffrance douloureuse, devraient idéalement permettre une occasion de réparer ces blessures du passé. Par contre, les mises en scènes de nos patterns produisent couramment une réimpression de théâtres à l’image des blessures vécues au cours de développement de notre histoire.

Comme le thérapeute devient rapidement une personne très significative, ce phénomène humain du transfert se produit régulièrement de façon manifeste dans les psychothérapies. C’est sur la personne du psychothérapeute et à l’intérieur d’un contexte qu’on espère thérapeutique, c’est-à-dire réparateur, que le patient répète les scènes des blessures qu’il porte intérieurement. Ce transfert provoque l’apparition d’un contre-transfert chez le psychothérapeute qui doit vibrer au diapason de la réimpression des souffrances rejouées dans cette enceinte thérapeutique. Grâce à la gestion de son contre-transfert, le psychothérapeute peut s’imprégner du transfert du patient pour en résonner/raisonner des pistes hypothétiques conduisant à cette opportunité de réparation de blessures passées, dans le « ici et maintenant » de la relation thérapeutique.

 

Troisième livre

 

« Psychothérapies & psychothérapeutes, éléments de base pour un choix éclairé » Les Éditions Jouvence. Collection Psycho Concept (2017), 128 p.

 

Dans ce volume, j’invite le lecteur (patient ou aspirant-patient) à entreprendre une démarche permettant de faire des choix judicieux dans sa recherche d’une psychothérapie et d’un psychothérapeute pouvant s’arrimer à sa demande d’aide particulière. Afin de jeter quelques grandes lignes permettant d'aborder cette démarche, je présente un survol de quatre approches traditionnelles en psychothérapie qui sont les orientations suivantes: Cognitivo-comportementale, Humaniste & Existentielle, Systémique-Transactionnelle, puis Psychanalytique/Psychodynamique. Ce premier volet du magasinage d'un psychothérapeute et d'une psychothérapie constitue des éléments de base qui devrait conduire vers une quête plus approfondie, selon le désire du lecteur.

 

Note.

Ces trois premiers ouvrages sont disponibles au Québec, puis en France, en Suisse et en Belgique, soit chez votre libraire ou sur internet.

 

Prochain projet

 

« Chez les entendeurs de voix, cinq témoignages saisissants » Avec la participation de Brigitte Soucy, Pierre Thivierge & cinq entendeurs de voix. Éditeur à déterminer. Projet d’environ 300 p.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire